Chirurgie : avant après

I think you will spend 80 seconds reading this post

Il n’est pas sûr que la consommation de chirurgie esthétique ou de médecine esthétiques continuera d’augmenter sur un tel rythme exponentiel. La progression que certains professionnels ont estimé à 15% est erronée. Pendant ces dernières années, on a effectivement encouragé l’abdominoplastie et fait croire que toutes les interventions, dans toutes les mains pouvaient donner lieu de merveilleux résultats.

Beaucoup de patients se sont fait avoir et ont été déçus car les résultats ne correspondaient pas à leurs souhaits. Alors il y a eu moins d’opération par peur de la duck face. Les fabricants d’implants mammaires en sont les premières victimes, eux qui ont vu leur vente diminuer. Ces mêmes patients se sont alors tournés avec la médecin esthétique, considérée comme moins invasive et plus naturelle. Mais l’un ne remplace pas l’autre.

Nous avons maintenant atteint un point d’équilibre, loin des excès des premiers temps, où la médecine esthétique est un complément à la chirurgie et non son antidote.  Les meilleurs professionnels, les meilleurs chirurgiens français pourront faire le point avec vous sur les différentes pratiques et vous orienter vers celle qui vous conviendra le mieux.

N’hésitez pas à prendre RDV avec plusieurs d’entre eux et donnez vous le temps de la réflexion. L’abdominoplastie n’est pas une liposuccion ou une lipoaspiration. Ne vous laissez pas griser par les pratiques à la mode et déterminez avec votre médecin laquelle vous conviendra le mieux.